Accueil    Livres    Contact

 

 

Une image contenant homme, personne, extérieur, regardant

Description générée avec un niveau de confiance très élevéPhilippe Delorme est né le 22 janvier 1960 à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Son père exerçait la profession de conducteur à la Régie autonome des transports parisiens, et sa mère était maroquinière et gardienne d'immeuble.

Il est diplômé d'études approfondies en histoire (2002). Dans les années 1980, il milite à la Nouvelle Action royaliste.

Jusqu'en juillet 2015, il est grand reporter à Point de vue. À partir de 2009, il assume les fonctions de concepteur et responsable éditorial du trimestriel Point de vue histoire. Depuis mars 2016, il publie une chronique historique dans l'hebdomadaire Valeurs Actuelles.

Philippe Delorme a signé une quarantaine de livres traitant des grands destins et des dynasties souveraines, passées et présentes. Il est en particulier le promoteur des recherches génétiques sur le cœur de Louis XVII, réalisées en 2000. En 2006, il est l'auteur d'un livre de conversations avec le défunt Henri d'Orléans, comte de Paris, sous le titre Entretiens avec Henri comte de Paris : l'homme qui rêvait d'être roi. Trois ans plus tard, il publie Henri comte de Chambord : journal (1846-1883) : carnets inédits, une édition annotée et critique des carnets jusqu'alors inédits que le dernier prétendant de la branche aînée de la maison de Bourbon, Henri d'Artois, a tenus pendant la majeure partie de sa vie.

En 2013, il rassemble l'ensemble de ses critiques concernant la controverse autour de la tête attribuée à Henri IV, dans un livre intitulé La Mauvaise tête de Henri IV : contre-enquête sur une prétendue découverte, préfacé par le professeur Joël Cornette. Le 9 octobre 2013, il cosigne, avec Maarten Larmuseau et Jean-Jacques Cassiman de l'université de Louvain, un article scientifique paru dans l'European Journal of Human Genetics sur le chromosome Y des Bourbons, contredisant de précédentes études menées à ce propos.

En 2013, avec Nicolas Doyen et Julien Morvan, il créé l'association Pour le retour à Saint-Denis de Charles X et des derniers des Bourbons, inhumés en Slovénie au couvent de Kostanjevica à Nova Gorica depuis le milieu du XIXe siècle.

Depuis 1999, il est l'époux de la sculptrice Catherine Cairn.

 

 

Page Facebook